Vidéo

"Á la surface de l'eau, des sillons de soie - pluie de printemps" Ryokan

Ce qui m’anime ? Ressentir la caresse du vent, marcher, laisser mon regard errer pour tout d’un coup être saisie par une image qui en évoque une autre et me transporte dans un monde de sensations. En osmose, je vibre, mon imaginaire se déploie et les émotions m’envahissent. Ces instants magiques sont essentiels à ma survie, l’essence de ma création artistique.

Quoi de plus envoutant que des reflets sur l’eau ?
Ondulations hypnotiques. Mers étranges et vulnérables. Miroirs fantasmagoriques. Matrices féeriques. Jeux d’eau et de lumière captés par ma caméra et transfigurés par mes traitements numériques.

Ma fascination pour les reflets se déclinent en cinq séries de vidéos artistiques : Reflets, Origines, Eaux-Fortes, Encres de Chine et Au fil de l’eau.
Quatre expériences sensorielles, qui pour certaines s’apparentent à une séance de méditation. Je ne prétends pas guérir, juste offrir un moment d’émerveillement. Mes mondes imaginaires traduisent mon intime conviction : Le merveilleux nous entoure, il suffit juste d’être présent au monde pour le percevoir.

Vous souhaitez me rencontrer, je peux vous recevoir dans mon studio au Bateau Libre, 3 rue Simmoneau à Clichy.

Reflets

Reflets est ma première série, celle par qui tout a commencé. Sur les pas des impressionnistes, j’essaie de saisir l’essence des reflets. Je me laisse bercer émerveillée par leurs danses infinies. Jeux de lumière, de mouvements et de couleurs. 
J’explore l’enchantement, la beauté et la sérénité.

Origines

Retour aux sources de la vie, matières en mouvement.
Je ne me contente plus de filmer des rivières, j’explore les fonds sous-marins. Je ne travaille plus exclusivement la douceur du mouvement. Il peut être saccadé, rythmé, angoissant.
Le merveilleux est la réminiscence de la pensée magique qui est toujours profondément ancrée en nous.

Eaux-Fortes

Eaux-Fortes est née pendant le confinement. En préparation d’une exposition pour la ville d’Asnières-sur-Seine, le 15 mars 2020, je suis passée par le square Voyer d’Argenson. De beaux arbres encore dénudés me tendaient leurs bras… De la gravure sur l’eau, des estampes aquatiques se déploient en osmose avec les musiques aériennes et mélancoliques de Claude Debussy, Erik Satie et Maurice Ravel pour lesquelles elles ont été créées. Eaux-Fortes est le reflet de cette période suspendue que nous avons vécue.

Encres de Chine

Encres de Chine, réalisée en noir et blanc pour une diffusion sur tablette, est une œuvre d’art miniature qui évoque la peinture traditionnelle japonaise et les cabinets de curiosités.

Les images abstraites d’Encres de Chine suivent le regard de chacun, révélant des scarabées, des visages ou même des formes inspirées du test de Rorschach.

Laissez-vous porter par votre imagination et découvrez les secrets cachés dans les reflets de l’eau.

Encres de Chine est une œuvre d’art unique, qui allie la technologie moderne à une esthétique intemporelle.

Au fil de l'eau

Je filme la beauté des cours d’eau et la mer mais aussi – hélas – les déchets qui flottent au grès des courants, reflets de notre mode de vie consumériste. De ces rencontres incongrues, est née Au fil de l’eau, est une dénonciation poétique de notre empreinte environnementale.

Eaux-Fortes

Eaux-Fortes

Au fil de l'eau

Mapping Vidéo

Pour Les Nuits des Arts numériques, j’ai réalisé un mapping vidéo Féérie qui a été projeté sur la façade du Pavillon Vendôme, centre d’art de Clichy-la-Garenne, les vendredi 15 et samedi 16 décembre 2023.

Les algues des mares du Parc des Impressionnistes de Clichy ont pris possession du pavillon et se sont transformées en tableaux poétiques au rythme de la musique de Gustav Holst, Vénus, celle qui apporte la paix.

Féérie est un hymne à la puissance du vivant et de l’émerveillement.

Photographie

Un beau soir d’hiver, alors que je longeais le vieux port de Marseille, j’ai été éblouie par la magnifique lumière crépusculaire. De cet instant est née ma première photographie qui ressemble à un tableau impressionniste. Un hommage aux maîtres.

Si mes photographies représentent souvent des reflets, j’essaie de saisir l’onirisme et l’irréalité du monde qui nous entoure. J’aime troubler le regard du spectateur en jouant avec les perceptions et les réalités visuelles.

Installations

Mes menstrues sont-elles monstrueuses ?

Dans la maison de campagne de mes grands parents, j’ai récupéré l’armoire qui était dans la salle de bain rose. Ses miroirs et nombreux rangements m’ont donné l’envie de la transformer en une installation artistique qui interroge notre rapport aux menstrues : L’armoire à règles.

Les nombreux miroirs m’ont inspiré ! Reflets de ma (notre) gêne face à ce sujet encore tabou et que l’on n’évoque pas si facilement en public. Suis-je heureuse de les avoir ou pas ? Suis-je enceinte ? Ces questions se posent chaque mois pour les femmes, de l’adolescence à la ménopause. J’ai voulu d’emblée confronter chaque personne à ce questionnement en dessinant un utérus sur les miroirs.

En fonction de la curiosité de chacune ou chacun, elle ou il peut ouvrir les portes où je retrace l’histoire des protections hygiéniques. En réalisant cette oeuvre, j’ai mesuré mon ignorance. Grâce à Internet mais aussi aux remarquables livres d’Élise Thiébaut, j’ai découvert une histoire méconnue que j’ai souhaitée partager.

L’armoire à règles est comme une maison de poupée. Ludique et fantaisiste, elle se dévoile au fil de la curiosité des visiteurs. D’anciennes publicités côtoient des tampons, des serviettes, des cups, une culotte, mes anecdotes, une fiole de sang et plein d’autres surprises.

Cette installation s’accompagne d’un recueil où chacune et chacun peut confier un souvenir lié aux règles et de deux vidéos d’art Frou-Frou et Yoni.

Toujours sur le même thème, j’ai réalisé une autre installation Cherchez l’intrus. Dans un bocal, où j’ai recréé l’univers de la plage, j’ai enfoui dans du sable des protections hygiéniques trouvées en 2022 sur les côtes du Cap-Ferret en France.

Féministe mais également écologiste, ces deux installations sont le reflet de notre époque.

Sur l'autel de mon enfance...

Nous portons tous en nous notre enfance. Elle a pu être marquée par un ou des évènements traumatiques. Parfois, cette part d’enfance malheureuse ressurgit et trouble notre perception du monde.

Sur l’autel de mon enfance… interroge cet enfant enfoui au plus profond de nous. Que lui est-il arrivé ? Refait-il surface ou se repose-t-il dans les méandres de notre mémoire ?

Sur l’autel de mon enfance… j’ai disposé mes playmobils, peluches et barbies enfermés dans des bocaux, rappelant les fœtus dans du formol. Certains jouets m’appartiennent, d’autres ont été chinés mais ils ont tous la bouche fermée. La parole ou son absence interroge. Ont-ils parlé ? Ont-ils été entendus ?  

« L’œil était dans la tombe et regardait Caïn«  ainsi se finit le poème de Victor Hugo La conscience. Dans un landau vintage, sous la cendre se cache un poupon dont on ne perçoit qu’un œil et une main. Ce bébé vous accuse-t-il ? Vous appelle-t-il à l’aide ?

En boucle, sur un écran, Eau-delà est une vision cauchemardesque de mon travail visuel sur les reflets, perception amplifiée par la musique de Nico Maximilian. Eau-delà a été tournée au Loup-Pendu, la maison de campagne où j’allais presque tous les week-end. Il y a une petite marre à l’eau épaisse et sombre où plongent les crapauds et grenouilles. Une eau noire et profonde, reflet des mes peurs et fantasmes. Des enfants s’étaient-ils noyés ?

Cette installation est un hommage à l’univers de Tim Burton. Ses enfants blessés et incompris ressemblaient à la petite fille que je porte en moi et à qui je rends hommage Sur l’autel de mon enfance…

En m'appelant Alice, nul doute,
j'étais prédestinée à l'onirisme, merci Lewis !

Je me suis jetée avec fougue dans la création numérique avec le rêve comme source d’inspiration. J’ai commencé par remonter le fil du temps, en conviant de proches amis à me confier leurs rêves, au Loup-Pendu, le jardin de mon enfance. De leurs réponses est né un documentaire entre songe et réalité, Les rêves du Loup-Pendu. Ensuite, d’une de mes rêveries d’enfant « être la fille de la lune et du soleil », j’ai conçu La Petite Fille aux Etoiles. Un conte numérique qui témoigne de la souffrance des enfants qui se sentent différents et mal-aimés. Je suis passée de l’autre côté du miroir en réalisant quatre séries de vidéos artistiques : Reflets, Origines, Eaux-Fortes et Au fil de l’eau. 

Aujourd’hui, mes créations se diversifient : photographies, installation et mapping vidéo. 

Les rêves du Loup Pendu
By Alice Honoré
Dans mon jardin secret, mes amis m'ont confié leurs rêves.
De leurs réponses est né un film entre songes et réalité.
Envie de voir le film ?
Me demander le lien 🙂
Diapositive précédente
Diapositive suivante
Facebook
La Petite Fille aux Étoiles
By Alice Honoré
Livre numérique accessible à tout public sur le web
La Petite fille aux étoiles a été projetée en 2016 dans le cadre de la manifestation « Clichy a du talent ».
C'est l'histoire d'une enfant qui s'imagine être la fille de la lune et du soleil.
Elle rêve d'aller vivre dans l'univers... Y arrivera-t'elle ?
Diapositive précédente
Diapositive suivante